Pierre Périer : les familles populaires face à l’école

Comme à son habitude, le GFEN pose de bonnes questions. Celles des relations entre
parents et école, au menu de ces cinquièmes Rencontres Nationales, pourrait
s’apparenter à un serpent de mer ou à un marronnier. Caricaturons : d’un côté, des
enseignants qui ont l’impression d’être bien seuls face à des normes éducatives de plus
en plus flottantes, de l’autre des parents qui suspectent les enseignants de vouloir faire
leur éducation. Et on peut avancer ?

 

Lire la suite